Draeneï
Alliance
Exilés mystiques

Bien longtemps avant de lancer l’invasion d’Azeroth par la Légion, le titan déchu Sargeras avait conquis le monde d’Argus et soumis ses habitants, les érédars. Convaincu que le génie de ce peuple serait déterminant pour sa quête d’anéantissement de toute la création, il en contacta les dirigeants, Kil’jaeden, Archimonde et Velen, et leur offrit savoir et puissance en échange de leur allégeance.

Histoire des Draeneï

Seul Velen déclina, car il avait eu la vision des siens transformés en démons et incorporés à la Légion ardente de Sargeras, une armée toujours grandissante au service du mal ultime. Avec l’aide des bienfaisants naaru, Velen rassembla les érédars encore fidèles et tous s’évadèrent d’Argus. Ils se donnèrent le nom de draeneï, « les exilés ».

Kil’jaeden, furieux de leur fuite d’Argus et de leur refus à Sargeras, mena les troupes de la Légion aux trousses de ses anciens frères à travers tout le cosmos, mais les draeneï échappèrent à la traque et trouvèrent refuge sur un monde distant qu’ils vinrent à nommer Draenor. Ils y développèrent une société extraordinaire, et vécurent en bonne entente avec les indigènes, un peuple chamanique orc.

Mais Kil’jaeden finit par découvrir Draenor et corrompit les orcs, qui s’unirent pour former une armée sanguinaire : la Horde. Dans sa sauvagerie aveugle, la Horde massacra le peuple draeneï, dont les rescapés durent se terrer pour survivre. Beaucoup furent déformés par les énergies gangrenées des démonistes orcs et dégénérèrent physiquement. Ces créatures mutantes furent appelées Krokul, ou « Roués ». Des années plus tard, le chaman Ner’zhul ouvrit des portails magiques partout sur Draenor et les forces générées disloquèrent la planète.

Les restes de ce monde, plus tard renommés l’Outreterre, devinrent un champ de bataille entre la Légion ardente et les factions qui lui en disputaient la domination. Pour échapper au tumulte, Velen et certains de ses fidèles s’emparèrent d’une forteresse interdimensionnelle, l’Exodar, et ils quittèrent l’Outreterre à la recherche de nouveaux alliés.

Malheureusement, les elfes de sang avaient saboté la propulsion du vaisseau et les draeneï finirent par s’écraser sur le monde d’Azeroth. Ils y firent allégeance à l’Alliance et, fort de ce nouvel appui, retournèrent en Outreterre et y terrassèrent leurs démoniaques ennemis. Mais Velen avait eu une autre vision, celle d’une guerre imminente entre la lumière et les ténèbres. Aujourd’hui, les draeneï se préparent à défendre leur nouveau foyer d’Azeroth contre le mal qu’ils savent approcher.

Zone de départ
L’île de Brume-azur

L’île de Brume-azur est située au large de la côte septentrionale de Kalimdor, et est devenue la nouvelle demeure des draeneï. Ces réfugiés d’Outreterre se sont écrasés en Azeroth à bord de l’Exodar, un immense vaisseau interdimensionnel ; lors de l’accident, de puissants cristaux du vaisseau se sont disséminés sur l’île de Brume-azur, ce qui provoqua une mutation de la faune et de la flore à proximité des débris. Suite à cet atterrissage de fortune, les draeneï ont œuvré sans relâche afin de trouver d’éventuels survivants et de réparer les dégâts considérables occasionnés sur l’île par leur arrivée en catastrophe. Depuis lors, les draeneï se sont installés sur l’île et ont fait de l’épave de l’Exodar leur capitale. Après avoir vécu un exil aux épisodes plus douloureux les uns que les autres, les draeneï sont résolus à donner leur vie pour défendre l’île de Brume-azur.

Traits raciaux
Don des Naaru
Les draeneï ont reçu la bénédiction des naaru, ce qui leur permet de se soigner eux-mêmes et leurs alliés.
Présence héroïque
Forts et confiants, les draeneï bénéficient d’un petit bonus à leur caractéristique principale.

Résistance à l'Ombre
Les draeneï sont naturellement résistants à la magie de l’Ombre.
Lapidaire
Les draeneï reçoivent un bonus en joaillerie.
Histoire des Draeneï

Seul Velen déclina, car il avait eu la vision des siens transformés en démons et incorporés à la Légion ardente de Sargeras, une armée toujours grandissante au service du mal ultime. Avec l’aide des bienfaisants naaru, Velen rassembla les érédars encore fidèles et tous s’évadèrent d’Argus. Ils se donnèrent le nom de draeneï, « les exilés ».

Kil’jaeden, furieux de leur fuite d’Argus et de leur refus à Sargeras, mena les troupes de la Légion aux trousses de ses anciens frères à travers tout le cosmos, mais les draeneï échappèrent à la traque et trouvèrent refuge sur un monde distant qu’ils vinrent à nommer Draenor. Ils y développèrent une société extraordinaire, et vécurent en bonne entente avec les indigènes, un peuple chamanique orc.

Mais Kil’jaeden finit par découvrir Draenor et corrompit les orcs, qui s’unirent pour former une armée sanguinaire : la Horde. Dans sa sauvagerie aveugle, la Horde massacra le peuple draeneï, dont les rescapés durent se terrer pour survivre. Beaucoup furent déformés par les énergies gangrenées des démonistes orcs et dégénérèrent physiquement. Ces créatures mutantes furent appelées Krokul, ou « Roués ». Des années plus tard, le chaman Ner’zhul ouvrit des portails magiques partout sur Draenor et les forces générées disloquèrent la planète.

Les restes de ce monde, plus tard renommés l’Outreterre, devinrent un champ de bataille entre la Légion ardente et les factions qui lui en disputaient la domination. Pour échapper au tumulte, Velen et certains de ses fidèles s’emparèrent d’une forteresse interdimensionnelle, l’Exodar, et ils quittèrent l’Outreterre à la recherche de nouveaux alliés.

Malheureusement, les elfes de sang avaient saboté la propulsion du vaisseau et les draeneï finirent par s’écraser sur le monde d’Azeroth. Ils y firent allégeance à l’Alliance et, fort de ce nouvel appui, retournèrent en Outreterre et y terrassèrent leurs démoniaques ennemis. Mais Velen avait eu une autre vision, celle d’une guerre imminente entre la lumière et les ténèbres. Aujourd’hui, les draeneï se préparent à défendre leur nouveau foyer d’Azeroth contre le mal qu’ils savent approcher.

Zone de départ
L’île de Brume-azur

L’île de Brume-azur est située au large de la côte septentrionale de Kalimdor, et est devenue la nouvelle demeure des draeneï. Ces réfugiés d’Outreterre se sont écrasés en Azeroth à bord de l’Exodar, un immense vaisseau interdimensionnel ; lors de l’accident, de puissants cristaux du vaisseau se sont disséminés sur l’île de Brume-azur, ce qui provoqua une mutation de la faune et de la flore à proximité des débris. Suite à cet atterrissage de fortune, les draeneï ont œuvré sans relâche afin de trouver d’éventuels survivants et de réparer les dégâts considérables occasionnés sur l’île par leur arrivée en catastrophe. Depuis lors, les draeneï se sont installés sur l’île et ont fait de l’épave de l’Exodar leur capitale. Après avoir vécu un exil aux épisodes plus douloureux les uns que les autres, les draeneï sont résolus à donner leur vie pour défendre l’île de Brume-azur.

Capitale
L’Exodar

Ancien satellite de l’impressionnant Donjon de la Tempête, le vaisseau interdimensionnel l’Exodar fut utilisé par un groupe de draeneï afin d’échapper à l’extinction sur leur monde ancestral de l’Outreterre. Après avoir quitté la terre dévastée des draeneï, l’Exodar apparut dans le ciel du nord de Kalimdor, au cours d’une explosion spectaculaire qui sembla déchirer l’air. L’immense vaisseau s’écrasa sur le rivage de l’île de Brume-azur, qui devint alors le refuge des draeneï exilés de l’Outreterre. Suite à cet « atterrissage » approximatif, les draeneï ont su tirer grand parti de l’épave de l’Exodar, transformant sa structure en base opérationnelle pour leurs affaires en Azeroth.

Dirigeant
Le prophète Velen

Aux côtés de Kil’jaeden et d’Archimonde, le sage prophète Velen régnait sur la race des érédars, sur le monde d’Argus. Fait unique parmi les siens, Velen avait reçu le don de prophétie. Ainsi donc, peu après que le sombre titan Sargeras eut pris contact avec les trois chefs érédars en leur offrant puissance et savoir, Velen eut la vision de son peuple voué à intégrer les rangs démoniaques de la Légion ardente. Tandis que Kil’jaeden et Archimonde prêtaient volontiers allégeance à Sargeras, Velen rassembla les érédars restés sur leurs gardes et trouva refuge auprès d’eux dans le monde de Draenor grâce au concours d’une race mystérieuse, les naaru.

Dans un récent passé, de nombreux draeneï s’installèrent en Azeroth afin de mettre un terme aux activités sanguinaires de la Légion en Outreterre. Ayant reconnu le grand courage de l’Alliance, Velen et ses disciples firent allégeance à cette noble faction. L’Alliance, ainsi renforcée, aida les draeneï à reconquérir leurs terres envahies par la Légion. Il y a peu, Velen a utilisé le cœur d’un naaru défunt pour sanctifier le Puits de soleil corrompu des elfes de sang, transformant cette sainte fontaine en source d’énergie du sacré et des arcanes. Même si les forces de la Légion ont subi de lourdes pertes en Outreterre et si l’invasion démoniaque d’Azeroth a été repoussée, Velen redoute de voir éclater une nouvelle guerre entre la lumière et les ténèbres.

Monture raciale
Elekk

L’arrivée récente de diverses races en Outreterre, et en particulier des éthériens, a provoqué une recrudescence de la chasse à l’elekk de Nagrand, dont les défenses sont très prisées. Il s’agit donc d’un gibier de choix, mais ces herbivores massifs font également des montures pour le moins originales. Quand les draeneï ont fui l’Outreterre à bord de l’Exodar, ils ont emmené avec eux diverses espèces, dont l’elekk de monte. Après l’atterrissage en Azeroth, ces créatures munies de défenses ont joué un rôle prépondérant, aidant les draeneï à s’installer dans cet étrange et nouveau foyer. Bien que la faune endémique d’Azeroth fournisse pléthore de montures fidèles aux autres races, les draeneï ont gardé une certaine tendresse envers le robuste et imperturbable elekk.

Plus d'infos sur les autres races