Pandaren

Alliance / Horde / Neutre

Nomades bons vivants

Nimbés de mystère et de légende, rarement aperçus et encore plus rarement compris, les pandarens sont longtemps restés une énigme pour les autres races d’Azeroth. Leur noble histoire remonte à des millénaires, bien avant la fondation des empires humains, et avant même la grande Fracture.

Histoire des pandaren

Habitants d’une fabuleuse terre verdoyante, les pandarens furent jadis esclaves d’une race monstrueuse de seigneurs de guerre, les mogu. Mais leur ténacité, leur sens de la diplomatie et le développement d’une forme unique de combat à mains nues leur permirent de mener une révolution qui renversa les mogu et vit la naissance d’un empire pandaren qui connut des millénaires de prospérité.

Doués d’un solide sens de l’honneur et d’un amour de la bonne compagnie, de la bonne chère et parfois même d’une bonne bagarre entre amis, les pandarens furent heureux de vivre coupés du monde, développant une culture florissante loin de toute influence extérieure. Mais il naît parfois chez eux un aventurier dont la soif de découverte rivalise avec celle d’un bon verre, et cet individu quitte alors les rives de la Pandarie pour explorer le vaste monde.

L’un des plus fameux est le maître brasseur Chen Brune d’Orage, qui partit un jour en quête d’ingrédients exotiques pour ses bières spéciales et se vit jouer un rôle crucial dans la fondation de la Horde.

Dans les jours terribles qui précédèrent la Fracture du monde, quand les démons déferlaient sur Azeroth et menaçaient l’existence des races mortelles, le dernier empereur de Pandarie découvrit un moyen de protéger son pays de leurs ravages. Il conclut un pacte avec le destin et le continent fut entouré de brumes impénétrables pendant dix milliers d’années. Mais en retour, la Pandarie est depuis hantée par un mal étrange. De nos jours, si certains pandarens choisissent de rejoindre la Horde et d’autres l’Alliance, tous s’aventurent dans le monde dans le but d’en restaurer l’équilibre.

Région natale

L’île Vagabonde

Rares sont les pandarens qui se sont aventurés hors de la brume. Il y a de cela des générations, des explorateurs pandarens ont commencé à se réunir sur le dos d’une tortue géante : Shen Zin Su. Cette grande tortue de mer parcourut les océans d’Azeroth pendant des siècles, et finit par perdre elle aussi contact avec le continent plongé dans les brumes.

Sur cette « île Vagabonde », les jeunes pandarens s’entraînent avec ferveur, se mesurent les uns aux autres en combat amical, et apprennent à maîtriser les styles et instruments des arts martiaux.

Mais quand Shen Zin Su s’aventure près du Maelström, la vie sur l’île, jadis paisible et éclairée, sombre dans le chaos. Le sol devient instable, et c’est Shen Zin Su lui-même qui court un danger mortel, emporté dans le tracé mouvant de ce qui pourrait être une spirale meurtrière.

Vous êtes l’un des explorateurs pandarens les plus prometteurs, et c’est à vous qu’il revient de découvrir la véritable menace qui pèse sur l’île Vagabonde. Mais la crise que vit la grande tortue a plusieurs solutions possibles, et les élèves de l’île n’arrivent pas à s’accorder sur la voie à suivre. Votre décision façonnera l’avenir, et tracera le chemin des pandarens dans un monde changé.

Traits raciaux

Neutre
Les pandarens peuvent choisir de rejoindre l’Alliance ou la Horde à la fin de leurs aventures sur l’île Vagabonde.
Épicurien
Votre amour de la bonne chère vous fait bénéficier de bonus aux caractéristiques lorsque vous mangez des plats particuliers.

Gourmand
Les Pandarens sont d'excellents cuisiniers et bénéficient d'une légère augmentation de leur compétence en cuisine.
Paix intérieure
Votre bonus à l’expérience lorsque vous êtes reposé dure deux fois plus longtemps.
Rebondi
Les Pandarens subissent moins de dommages liés aux chutes que les autres races.
Paume vibratoire
Frappe la cible à la vitesse de l’éclair afin de la stupéfier pendant 4 secondes.

Classes compatibles

Guerrier
Guerrier
Depuis que la guerre fait rage, des héros de toutes races ont cherché à maîtriser l’art du combat. Les guerriers combinent force, autorité et maîtrise des armes et des armures pour causer des ravages dans des combats épiques.
Chasseur
Chasseur
L’appel de la nature tire dès leur plus jeune âge certains aventuriers du confort de leur demeure pour les plonger dans la sauvagerie impitoyable du monde extérieur. Ceux qui y survivent deviennent des chasseurs.
Voleur
Voleur
Un seul code pour les voleurs : remplir le contrat. Ces mercenaires s’appuient sur des tactiques brutales et efficaces sans l’ombre d’un remords. Assassins mortels et maîtres de la furtivité, ils approchent leurs cibles par derrière, frappent un organe vital et s’évanouissent dans l’ombre avant que leur victime ne touche le sol.
Prêtre
Prêtre
C’est au spirituel que les prêtres ont consacré leur vie et c’est en étant au service des autres que leurs actes traduisent la force de leur foi. Depuis des millénaires, ils ont quitté le confort de leurs lieux saints et sont sortis du cadre de leurs temples pour aller soutenir leurs alliés sur les terres dévastées par la guerre.
Chaman
Chaman
Les chamans sont des guides spirituels qui font appel à des puissances non pas divines mais élémentaires. Ce mysticisme particulier amène le chaman à communier avec des forces qui ne sont pas toujours bienveillantes.
Mage
Mage
Les étudiants les plus intelligents et les plus disciplinés peuvent envisager une carrière de mage. Comme la magie des arcanes que manipulent les mages est à la fois puissante et dangereuse, elle n’est enseignée qu’à ceux qui la pratiquent avec respect et assiduité.
Moine
Moine
Combattants aux mains nues, les moines ont développé jadis en Pandarie un art martial sans autre arme que leur propre corps et l’énergie qui l’entoure. Ils savent déchirer le brouillard d'un coup mortel, soigner les fractures du chi et user de leur souplesse et de leur vivacité pour défaire leurs ennemis.
Chevalier de la mort
Chevalier de la mort
Le roi-liche a perdu le contrôle de ses chevaliers de la mort, et ses anciens champions cherchent la rédemption en vengeant les horreurs commises lorsqu’ils étaient sous son contrôle.

Histoire des pandaren

Habitants d’une fabuleuse terre verdoyante, les pandarens furent jadis esclaves d’une race monstrueuse de seigneurs de guerre, les mogu. Mais leur ténacité, leur sens de la diplomatie et le développement d’une forme unique de combat à mains nues leur permirent de mener une révolution qui renversa les mogu et vit la naissance d’un empire pandaren qui connut des millénaires de prospérité.

Doués d’un solide sens de l’honneur et d’un amour de la bonne compagnie, de la bonne chère et parfois même d’une bonne bagarre entre amis, les pandarens furent heureux de vivre coupés du monde, développant une culture florissante loin de toute influence extérieure. Mais il naît parfois chez eux un aventurier dont la soif de découverte rivalise avec celle d’un bon verre, et cet individu quitte alors les rives de la Pandarie pour explorer le vaste monde.

L’un des plus fameux est le maître brasseur Chen Brune d’Orage, qui partit un jour en quête d’ingrédients exotiques pour ses bières spéciales et se vit jouer un rôle crucial dans la fondation de la Horde.

Dans les jours terribles qui précédèrent la Fracture du monde, quand les démons déferlaient sur Azeroth et menaçaient l’existence des races mortelles, le dernier empereur de Pandarie découvrit un moyen de protéger son pays de leurs ravages. Il conclut un pacte avec le destin et le continent fut entouré de brumes impénétrables pendant dix milliers d’années. Mais en retour, la Pandarie est depuis hantée par un mal étrange. De nos jours, si certains pandarens choisissent de rejoindre la Horde et d’autres l’Alliance, tous s’aventurent dans le monde dans le but d’en restaurer l’équilibre.

Région natale

L’île Vagabonde

Rares sont les pandarens qui se sont aventurés hors de la brume. Il y a de cela des générations, des explorateurs pandarens ont commencé à se réunir sur le dos d’une tortue géante : Shen Zin Su. Cette grande tortue de mer parcourut les océans d’Azeroth pendant des siècles, et finit par perdre elle aussi contact avec le continent plongé dans les brumes.

Sur cette « île Vagabonde », les jeunes pandarens s’entraînent avec ferveur, se mesurent les uns aux autres en combat amical, et apprennent à maîtriser les styles et instruments des arts martiaux.

Mais quand Shen Zin Su s’aventure près du Maelström, la vie sur l’île, jadis paisible et éclairée, sombre dans le chaos. Le sol devient instable, et c’est Shen Zin Su lui-même qui court un danger mortel, emporté dans le tracé mouvant de ce qui pourrait être une spirale meurtrière.

Vous êtes l’un des explorateurs pandarens les plus prometteurs, et c’est à vous qu’il revient de découvrir la véritable menace qui pèse sur l’île Vagabonde. Mais la crise que vit la grande tortue a plusieurs solutions possibles, et les élèves de l’île n’arrivent pas à s’accorder sur la voie à suivre. Votre décision façonnera l’avenir, et tracera le chemin des pandarens dans un monde changé.

Continent natal

La Pandarie

Perdue dans la brume depuis la fracture du monde il y a plus de dix mille ans, l’antique royaume de Pandarie est resté épargné par la guerre. Ses verdoyantes forêts et ses montagnes nimbées de nuages accueillent un écosystème complexe de races indigènes et de créatures exotiques. C’est là que vivent les énigmatiques pandarens, une race qui mord la vie à pleines dents, même sous la menace d’un danger millénaire.

Le nouveau continent se dévoile à un monde brisé, alors que l’Alliance et la Horde continuent leur escalade vers une guerre qui va engloutir tout Azeroth. En s’écartant, les brumes de la Pandarie vont-elles révéler son salut au monde ? Ou la bataille pour le contrôle de cette nouvelle terre riche et stupéfiante va-t-elle précipiter les deux factions plus dans la guerre, vers l’extermination totale ?

Monture raciale

Tortue-dragon

Depuis longtemps, les pandarens sont à la recherche de montures qui reflètent leurs valeurs : la patience et la force. Avec son armure naturelle, son pas régulier (quel que soit le poids du passager) et une attitude détendue qui s’accommode bien des longs voyages, la tortue-dragon est parfaite pour les aventuriers pandarens. Native de Pandarie continentale, ces belles montures sont faciles à équiper de l’indispensable : cartes, coussins, étriers et réservoir à bière. Confortable et endurante, la tortue-dragon mènera tranquillement ses passagers, au rythme de ses foulées lentes et régulières, jusqu’aux nouveaux endroits du monde (ou jusqu’à l’heure de la sieste).

Plus d'infos sur les autres races