Devenez un pro du JcJ : trouver les bons partenaires
par Blizzard Entertainment le August 4th à 1:00pm

Livrer bataille dans l’arène peut être très amusant, mais pour de nombreux joueurs, le plus dur est de se lancer. Nous avons récemment eu l’occasion de discuter avec quelques-uns des finalistes d’arène européens de cette année, qui nous ont fait part de leurs secrets. Nous vous disons tout à ce sujet dans notre série en trois parties : Devenez un pro du JcJ.

Première partie : trouver les bons partenaires

Trouver de bons coéquipiers représente souvent un défi majeur pour les nouveaux joueurs d’arène. Alec, de l’équipe ABC, nous a rejoints pour parler de trois points essentiels :

Les bases : maîtrisez votre classe

L’étape la plus importante, c’est de trouver un guide destiné à votre classe.

Pour trouver de bons coéquipiers, il faut d’abord en être un soi-même. Vous devrez passer du temps à vous familiariser avec les capacités de votre classe et à apprendre ce que les autres classes peuvent faire pour vous contrer. Cette démarche est essentielle pour triompher en arène.

« Dans Legion, c’est assez simple : l’étape la plus importante, c’est de trouver un guide destiné à votre classe pour savoir comment infliger des dégâts ou soigner. » Alec recommande de consulter le site Icy Veins (en anglais) pour trouver les informations nécessaires.


Ne vous compliquez pas la vie : commencez par le 2c2

Si vous vous débrouillez bien, votre cote augmentera à mesure que vous vous améliorez tous les deux.

Une fois que vous maîtrisez votre classe, commencez à vous entraîner en 2c2. Alec explique qu’il utilise souvent la recherche de groupe pour s’entraîner avec une nouvelle classe car le soigneur de son équipe n’aime pas jouer en 2c2 avec ses personnages secondaires. « Il y a plein de gens sympas en 2c2, et si vous vous entendez bien avec votre coéquipier, vous pourrez continuer en 3c3… Si vous vous débrouillez bien, votre cote augmentera à mesure que vous vous améliorez tous les deux. »

Le 2c2, surtout si vous avez un soigneur et un DPS, peut être bien plus abordable : moins de joueurs, c’est aussi moins d’informations à traiter ! C’est un mode privilégié pour améliorer votre jeu et trouver des partenaires avec qui poursuivre en 3c3.


L’importance de l’attitude : le bon état d’esprit

L’état d’esprit est un élément crucial, tant pour vous que pour les coéquipiers que vous trouverez. « Les bons joueurs ne se voilent pas la face et essaient de ne pas accuser les autres », explique Alec, qui fait partie d’une des équipes professionnelles d’arène ayant la meilleure longévité.

Ne rejetez jamais la faute d’une défaite sur vos coéquipiers.

D’après Alec, Cdew et son équipe Method: Reborn sont un bon exemple de cet état d’esprit positif. « Ses équipes sont très douées, parce que les joueurs cherchent à s’améliorer ensemble plutôt que de s’accuser mutuellement… Si vous avez des coéquipiers désireux de s’améliorer et de s’entraîner en gardant un esprit analytique, vous augmentez vos chances de réussir », explique Alec.

Le fait de jouer avec des coéquipiers capables de se remettre en question et de rester positifs est peut-être le secret pour vous amuser et vous améliorer ensemble dans une ambiance conviviale. Pour reprendre les termes d’Alec : « Ne rejetez jamais la faute d’une défaite sur vos coéquipiers. »


Alec, précédemment connu sous le pseudo de Daisyduke, a joué son premier tournoi en 2008 à Paris, en participant au Blizzard Worldwide Invitational. Grand habitué des arènes de World of Warcraft, il est souvent vu comme le cerveau derrière les stratégies de son équipe. Vous pourrez le voir jouer en direct avec son équipe ABC à la gamescom, du 23 au 26 août sur la chaîne Twitch officielle de World of Warcraft.

Rendez-vous la semaine prochaine avec Fabss de Method pour la 2e partie de notre série : Devenez un pro du JcJ : composer son équipe.

Chargement des commentaires...

Une erreur est survenue lors du chargement des commentaires.