Café avec les développeurs : les coulisses de la démo de WoW Classic de la BlizzCon
par Classic Development Team le October 22nd à 4:00pm

Bonjour à toute la communauté de World of Warcraft ! La BlizzCon 2018 se rapproche de jour en jour et nous aimerions vous en dire plus sur ce que vous pourrez découvrir de WoW Classic pendant l’évènement. Nous avons travaillé avec acharnement pour recréer l’Azeroth d’origine, et nous sommes ravis de vous proposer cette démo créée spécialement pour la BlizzCon, à laquelle vous pourrez jouer sur place et chez vous grâce au billet virtuel.

Ce qui vous attend

Depuis le tout début du projet, l’équipe s’est donné pour mission d’être aussi fidèle que possible au World of Warcraft de 2005 et 2006, avant que l’extension Cataclysm n’altère le monde du jeu, et nous tenions à ce que la démo reflète cette philosophie. Celle-ci se concentre sur des quêtes en extérieur qui ont pour décor deux zones emblématiques que la plupart des joueurs du World of Warcraft original connaissent bien : les Tarides pour la Horde et la marche de l’Ouest pour l’Alliance. Vous pourrez donc remonter le temps et découvrir ces zones telles qu’elles ont été conçues à l’époque. Vous pourrez ainsi chercher la femme de Mankrik, maudire les trotteurs des plaines hargneux dépourvus de bec et former un groupe pour tuer les pilleurs défias à Ruisselune. Vous devrez peut-être même improviser une nouvelle rotation contre les golems des moissons de la ferme de Saldean, car les créatures mécaniques de cette ère peuvent être insensibles à certaines de vos techniques. Toutes ces activités font leur retour et nous en sommes aussi heureux que vous.

S’agissant d’une version de démonstration, le contenu sera sujet à quelques limitations : les donjons des Mortemines et des cavernes des Lamentations ne seront pas disponibles, le JcJ sera limité au duel et vous ne pourrez pas visiter d’autres zones que la marche de l’Ouest et les Tarides. En outre, nous limitons généralement le temps de jeu des visiteurs de la BlizzCon pour nos démos ; ce sera également le cas pour les joueurs qui testeront la démo de WoW Classic depuis chez eux. Afin qu’un maximum de joueurs puisse essayer la démo, vous serez déconnecté après un certain temps de jeu pour laisser la place à quelqu’un d’autre. Nous n’avons pas encore décidé de la durée exacte, mais nous prévoyons de conserver une certaine flexibilité : si nous pouvons assouplir ces restrictions en continuant d’offrir une expérience satisfaisante aux joueurs, nous le ferons. Si votre session se termine avant que vous n’ayez pu faire tout ce que vous vouliez, pas de panique : vous retrouverez votre personnage et votre progression lors de votre prochaine session.

Vous commencerez la démo au niveau 15. Le niveau 1 est entouré d’une certaine nostalgie, mais limite vos possibilités au début du jeu. Au vu des contraintes de temps inhérentes à la création d’une démo pour la BlizzCon, nous avons préféré offrir une plus grande liberté aux joueurs, qui pourront explorer des systèmes essentiels comme les talents et les métiers, indisponibles au niveau 1. Nous voulons que vous puissiez vous faire une idée assez précise du style de jeu des classes originales. Au niveau 15, les guerriers ont Posture défensive, les prêtres bénéficient de leur Cri psychique, les chasseurs sont accompagnés de leurs familiers… C’est à ce niveau que les différentes classes reçoivent les outils qui les rendent si uniques. En outre, tous les personnages seront limités au niveau 19. Vous pouvez toutefois créer plusieurs personnages afin d’essayer autant de races et de classes que vous le souhaitez !


Les nouveautés

Comme nous l’avons mentionné dans notre premier « Café avec les développeurs » en juin, WoW Classic est construit sur les fondations de notre base de données moderne. Vous pourrez donc télécharger la démo depuis l’application Blizzard Battle.net et utiliser la discussion Battle.net en jeu pour inviter vos amis à explorer les Tarides avec vous. Vous bénéficierez également d’une prise en charge améliorée des écrans larges : au lieu d’être déformé, le monde aura la même apparence que sur votre vieux moniteur 4:3… en plus grand !

L’ensemble des outils qui nous permettent de faire de World of Warcraft un environnement accueillant et juste, comme la possibilité de signaler un joueur à l’aide d’un clic droit, seront également présents dans la démo de WoW Classic de la BlizzCon. La triche, les robots et autres comportements abusifs seront interdits, et le moteur de jeu moderne n’autorise plus certaines techniques qui permettaient de sortir des limites du monde. Les machines 32 bits ne seront plus prises en charge. L’une de nos valeurs centrales est « Respect et intégrité en jeu », et nous ferons tout notre possible pour éviter que quelques comportements nuisibles n’affectent l’expérience des autres joueurs.

Certaines options d’accessibilité sorties après le lancement du jeu seront également présentes dans la démo, comme le mode daltonien, même si en développant ces fonctions, nous avons réalisé que certains termes et images du panneau d’accessibilité actuel provenaient du jeu moderne. Nous avons donc remplacé les icônes modernes par leur version classique et supprimé le terme « héritage », qui n’est pas censé apparaître dans WoW Classic. Dans ces situations, il est important de réconcilier l’ancien et le moderne pour que vous puissiez retrouver le jeu de vos souvenirs.

Rendez-vous en novembre !

Nous sommes très heureux de proposer cette démo de WoW Classic pendant la BlizzCon et nous espérons que vous partagez notre enthousiasme ! Gardez toutefois à l’esprit que nous sommes loin d’en avoir terminé. Le chemin à parcourir est encore long et la démo de la BlizzCon est une étape importante dans la recréation d’un World of Warcraft original aussi authentique que possible. C’est l’occasion idéale de découvrir la direction que nous prenons et de nous faire part de vos commentaires, alors n’oubliez pas de partager votre avis dans la section Classic des forums de World of Warcraft !

Merci de jouer, et à bientôt en Azeroth !

Chargement des commentaires...

Une erreur est survenue lors du chargement des commentaires.