Warlords of Draenor
Sortie en novembre 2014 | Extension PC / Mac pour World of Warcraft

Après avoir échappé à la justice grâce au dragon de bronze Kairozdormu, Garrosh Hurlenfer trouva refuge dans une Draenor parallèle, à une époque où la Horde originelle n’avait pas encore débarqué en Azeroth. Assoiffé de vengeance, le fuyard fournit à son père, Grommash Hurlenfer, la technologie dont il avait besoin pour lever son armée idéale, une formidable force d’invasion qui prit le nom de Horde de Fer. Grommash unit rapidement sous sa bannière les différents clans orcs de Draenor et fit de leurs chefs les seigneurs de guerre de sa Horde de Fer. Parmi eux se trouvaient le sanguinaire Kargath Lamepoing, Main-Noire le fourbe, le vieux chaman Ner’zhul et l’intrépide Kilrogg Oeil-Mort. La Horde de Fer se lança alors à l’assaut de plusieurs régions stratégiques de Draenor, s’empara de la ville ogre de Cognefort et bâtit d’imposantes fortifications, dont la fonderie des Rochenoires, pour équiper les armées de ces seigneurs de guerre. La Horde de Fer ayant soumis Draenor, les orcs empruntèrent la Porte des ténèbres pour envahir Azeroth, rasèrent Rempart-du-Néant et prirent le contrôle du bastion Cognepeur. L’archimage Khadgar riposta en rassemblant les champions de l’Alliance et de la Horde pour les mener par-delà la Porte et mettre un terme aux exactions de la Horde de Fer en Draenor. Garrosh fut finalement tué par Thrall, et après une campagne éreintante, les héros d’Azeroth parvinrent à triompher de la plupart des seigneurs de guerre ennemis. L’offensive de Khadgar porta un coup terrible à la Horde de Fer. Incapable de mener ses guerriers à la victoire comme il le leur avait promis, Grommash vit croître un profond mécontentement dans les rangs de son armée. Profitant de cette occasion, le démoniste Gul’dan usurpa son commandement et invoqua la démoniaque Légion ardente en Draenor...

Sur le même sujet
Cinématique d’introduction