L’avènement d’Azshara
Sortie en juin 2019 | Mise à jour de contenu de World of Warcraft

Après la bataille de Dazar’alor, la chef de guerre Sylvanas Coursevent ordonna à Nathanos le Flétrisseur de prendre la mer avec les derniers navires de la Horde. Utilisant Xal’atath, lame de l’Empire noir, pour se diriger, la Horde espérait renverser le cours de la guerre en sa faveur. La flotte de l’Alliance se lança à sa poursuite, mais les deux groupes tombèrent dans une embuscade tendue par les Nagas, la mer s’ouvrant sous les navires. Piégées à Nazjatar, foyer ancestral des Nagas, les deux factions furent accueillies par une ennemie du passé : la reine Azshara, souveraine des Nagas au service du Dieu très ancien N’Zoth.

De son côté, Sylvanas Coursevent prévoyait d’exécuter Baine Sabot-de-Sang pour avoir libéré le frère ressuscité de Jaina Portvaillant, Derek. Elle était loin de se douter que les forces de l’Alliance et de la Horde faisaient déjà route pour secourir le chef tauren. Sur le champ de bataille, les troupes de Thrall et Jaina comprirent qu’elles ne pourraient espérer affaiblir l’emprise de Sylvanas sur la Horde qu’en unissant leurs forces, et se résolurent à coopérer.

Mis au défi d’affronter la reine Azshara, les champions échoués à Nazjatar apprirent de Magni Barbe-de-bronze qu’une console des Titans retenait N’Zoth au cœur du Palais éternel. Après s’être taillé un chemin dans les profondeurs du Palais, nos héros découvrirent le piège qui leur avait été tendu. Il était déjà trop tard : la reine était vaincue, mais elle les avait dupés pour activer la console, délivrant N’Zoth de sa prison. Le Dieu très ancien s’évanouit dans les ténèbres avec Azshara, prêt à déchaîner de nouveau ses terrifiants pouvoirs sur Azeroth. Contraintes à faire front uni contre cette nouvelle menace, l’Alliance et la Horde se préparèrent au combat… Mais en premier lieu, elles devaient arrêter Sylvanas.

Contenu lié
Bande-annonce de L’avènement d’Azshara